Accueil > Membres et contacts > Docteurs 2000-2017

Pauline Vilain-Carlotti



Docteure
Université Paris 8 Saint-Denis – Vincennes
École doctorale : ED 401 Sciences Sociales
Géographie

Tél : 06 69 40 48 76
Courriel : pauline.vilain@etud.univ-paris8.fr
Courriel personnel : pauline.vilain@orange.fr
Master 2 Recherche DISSER à Paris 8
Directeur de thèse :
Bouziane Semmoud
Co-directeur : Antoine DA LAGE (ENeC)

TITRE DE LA THÈSE

Perceptions et représentations du risque d’incendie de forêt en territoires méditerranéens. La construction socio-spatiale du risque en Corse et en Sardaigne.

RÉSUMÉ DE LA THÈSE

Parce que, plus qu’un simple phénomène, le feu a longtemps été un outil qui a marqué l’espace et les paysages, s’intéresser aux perceptions et représentations du feu et des incendies revient à interroger les rapports des hommes avec leurs milieux, ainsi que les pratiques sociales et spatiales autour de ce phénomène, afin de rendre compte de ce qu’ils pensent de leur environnement, de leur manière d’y vivre, de le voir et de l’imaginer.
Premièrement, il s’agira d’étudier la question de la peur du feu, afin de définir dans quelle mesure celle-ci est partagée mais aussi de comprendre son origine et ses conséquences. Ensuite, le problème des rapports à l’espace constituera une clé d’entrée incontournable pour évaluer les liens qu’il peut y avoir entre une peur du feu récente et une société qui s’urbanise. Enfin, le sujet des perceptions et représentations des incendies revient à remettre en question ce statut ontologique de risque et de comprendre ce qui définit un risque pour les populations locales et les élites.
En géographie, l’importance accordée aux perceptions et aux représentations permet de comprendre comment s’articulent réel et imaginaire, sur les espaces vécus. L’enjeu n’est pas de trouver des solutions à une meilleure protection contre l’aléa mais plutôt de passer de la notion de feu à celle d’incendie-événement, puis à celle de risque d’incendie et de décrypter les perceptions et représentations associées à cette évolution. Il convient alors de discuter la notion de risque d’incendie et de montrer dans quelle mesure elle pourrait s’apparenter à une construction sociale.
Ainsi, par le biais de méthodes pluridisciplinaires, cette thèse a vocation à comprendre dans quelle mesure les perceptions et représentations, savantes et vernaculaires, face au risque d’incendie sont la conséquence de changements sociaux et contribuent à la vulnérabilité des populations locales face à ce risque. Se confronter à de telles questions pourra être utile à une meilleure prise en compte et une meilleure gestion du risque d’incendie, davantage axée sur la prévention.

Mots-clés

Incendies ; perceptions ; représentations ; construction sociale ; ethnogéographie ; risque

PRINCIPALES ACTIVITÉS

- Enseignement : ATER à l’Université Paris 8 (2013-2014 et 2014-2015)

COMPÉTENCES

- Cartographie : Adobe Illustrator ; Philcarto
- Notions de SIG : ARCGIS
- Techniques d’enquête
- Analyse textuelle (TXM) et analyse du discours

PUBLICATIONS

- Vilain-Carlotti P., 2017. Le risque d’incendie de forêt en Corse : de l’approche globale par l’aléa à une approche locale des vulnérabilités, Espace populations sociétés, 2016/3, doi : 10.4000/eps.6658.
- Vilain-Carlotti, P., 2014. La nature sous la cendre : les incendies de forêt en Corse, comme image du désastre ou promesse de renouveau ?, in Guichard-Anguis, S., Frérot, A.-M., Da Lage, A. (Eds), Natures, miroirs des hommes ?, Paris, L’Harmattan, 277-290.
- Vilain-Carlotti, P., Da Lage, E.A., 2013. Forêts et sociétés dans les environnements méditerranéens : une ardente vulnérabilité ? Méditerranée, 121, 23-32.

COMMUNICATIONS

- Vilain-Carlotti P., 2016. De la civilisation « horto-pastorale » aux « jardiniers du paysage » : figures et places des éleveurs corses et sardes au sein des territoires ruraux méditerranéens. Communication aux 5es Journées Petites paysanneries Les petites paysanneries et la ville : un mariage de raisons…, 19-21 octobre, Nanterre.
- Vilain-Carlotti P., 2015. La destinée du cadeau de Prométhée : démesure technique et maîtrise de l’espace en Corse et en Sardaigne. Communication acceptée au 2e Congrès de l’Association française d’ethnologie et d’anthropologie (AFEA), 29 juin-2 juillet, Université Toulouse-Jean Jaurès.
- Vilain-Carlotti P., 2014. Vilipender les usages pastoraux pour déposséder les acteurs locaux : les conséquences de la construction sociale du risque d’incendie de forêt en Corse et en Sardaigne. Communication au Séminaire annuel international FONCIMED Gouvernance des crises économiques et dynamique d’utilisation des terres dans les zones agricoles et périurbaines, 16-18 octobre, Athènes.
- Vilain-Carlotti P., 2014. Perceptions et représentations du risque d’incendie de forêt en territoires méditerranéens. Communication au Doctoriales du LADYSS, 17 juin, Université Paris 8, .
- Vilain-Carlotti P., 2013. Les conséquences de l’interdit du feu comme outil de gestion de l’espace chez les éleveurs corses et sardes : des stratégies d’acteurs diversifiées et différemment acceptées. Communication au séminaire de l’Axe 2 du LADYSS Stratégie d’acteurs et structures des rapports sociaux dans la formation et l’évolution des territoires du quotidien, 6 décembre, Paris.
- Vilain-Carlotti P., 2013. The social construction of forest fire risk in Corsica : Questioning perspectives and practices. Communication au colloque Dynamiques environnementales, politiques publiques et pratiques locales : quelles interactions ? , 4‐7 juin, Laboratoire GEODE, Axe « Dynamiques et enjeux contemporains de l’environnement et des paysages », Toulouse‐Vicdessos,
- Vilain-Carlotti, P., 2011. La nature sous la cendre : les incendies de forêt en Corse comme image du désastre ou promesse de renouveau. Communication au séminaire du laboratoire ENeC Besoin(s) de nature…, 17 avril, Paris.




français      english




Rechercher


PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 5.8 ko