Accueil > Membres et contacts > Doctorants

RETIÈRE Morgane


PNG - 78.3 ko

Doctorante
Université Paris 8 Saint-Denis / Universidade de São Paulo
École doctorale Sciences Sociales
Géographie

Année de première inscription  : 2015
Tél : 07 69 68 49 18
Courriel  : morgane.retiere@gmail.com
Directeur de thèse : Nathalie LEMARCHAND
Cotutelle : Paulo Eduardo MORUZZI MARQUES (USP/Brésil)

TITRE DE LA THÈSE

Politiques d’alimentation scolaire et relocalisation de l’approvisionnement : mise en regard des cas brésilien et français

RÉSUMÉ DE LA THÈSE

La question de l’articulation entre le secteur de l’alimentation scolaire et l’agriculture locale gagne de l’importance tant dans les pays du Nord que du Sud. En effet, au sein des débats sur les systèmes agroalimentaires alternatifs, la relocalisation de l’approvisionnement apparaît comme une réponse transversale aux enjeux nutritionnels et sociaux de la restauration scolaire, aux défis de l’appui aux alternatives agricoles, mais également face aux problématiques d’approvisionnement alimentaire des villes, dans un contexte d’urbanisation croissante des territoires.
La France et le Brésil, dans des contextes différents et à des degrés d’exigence légale variables, formulent des orientations politiques favorables à la relocalisation des circuits alimentaires, en mobilisant le puissant levier des budgets de la restauration scolaire publique. Au Brésil, la loi numéro 11.947 de 2009 réforme le Programme national d’alimentation scolaire et oblige les municipalités à consacrer 30 % du budget à l’achat de produits de l’agriculture familiale, l’origine locale des produits étant indiquée comme premier critère pour départager les réponses aux appels d’offre. La France, quant à elle, a formulé des politiques incitatives, et jusqu’ici non coercitives. La loi « Grenelle 1 » de 2009 incite les collectivités publiques à privilégier des formes d’approvisionnement « à faible impact environnemental », formulation ambiguë sous-entendant a priori la préférence locale. De récents projets de loi et amendements semblent indiquer des avancées dans ce sens.
En mettant en regard la situation dans ces deux pays, le projet cherche à comprendre, premièrement, les jeux d’acteurs qui ont permis l’élaboration de ces politiques publiques transversales, deuxièmement – au niveau local – le rôle des ressources territoriales sur la forme des réseaux d’approvisionnement et enfin, l’impact de ces modalités de commercialisation sur les alternatives agricoles.
Les approches de la géographie humaine et sociale seront mobilisées pour analyser la relation entre les ressources territoriales et l’approvisionnement de la restauration scolaire dans le contexte de deux régions fortement urbanisées, São Paulo au Brésil et Paris en France.

Mots-clés

relocalisation ; restauration scolaire ; systèmes agroalimentaires alternatifs ; politiques publiques

PUBLICATIONS PRINCIPALES

- Moruzzi Marques P.E., Khatounian C.A., Gaspari L.C., Retière M., 2016. Justificações em torno de assentamento periurbano da modalidade projetos de desenvolvimento sustentável (PDS) no estado de São Paulo : uma justiça ecológica em questão, Retratos de Assentamentos, 19, 21-40.
- Retière M., Castro T.P., Moruzzi Marques P.E., Lucas A., 2014. Marchés institutionnels et soutien à l’agriculture familiale au Brésil : étude de cas de producteurs insérés dans le programme d’alimentation scolaire, VertigO : la revue électronique en sciences de l’environnement, 14, 1-1.




français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss
PNG - 17.3 ko



Livret des doctorants
PNG - 19.3 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 5.8 ko