Accueil > Colloques et séminaires > Séminaires du Ladyss

Séminaire de l’Atelier 1 "Modèles alternatifs d’entreprises et d’organisations" du Ladyss (Année 2019)


1e séance de l’atelier 1 Jeudi 14 février 2019 de 13h à 15h
Le thème de la première séance est celui de "la stratégie d’entreprise et des indicateurs extra-comptables et extra-financiers". Nous y accueillerons deux chercheurs :
- Pauline Barraud de Lagerie, Maître de conférences en sociologie à l’Université Paris Dauphine et chercheuse à l’IRISSO. Son intervention portera sur "les indicateurs du travail décent dans les démarches de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE)".
- Renaud du Tertre, Maître de conférences émérite en économie à l’Université Paris Diderot. Son intervention portera sur "la stratégie d’entreprise et les actifs immatériels"
Afin d’organiser les prochains séminaires, je vous propose de nous retrouver dès 12h30 autour d’un sandwich pour discuter notamment des créneaux des futurs séminaires et des thèmes sur lesquels les uns et les autres souhaiteraient intervenir au cours de l’année. Le séminaire se veut ouvert, vous y êtes donc cordialement invités que vous soyez inscrits ou non dans l’atelier et que vous soyez ou non membre du Ladyss.
Afin d’organiser les prochains séminaires, je vous propose de nous retrouver dès 12h30 autour d’un sandwich pour discuter notamment des créneaux des futurs séminaires et des thèmes sur lesquels les uns et les autres souhaiteraient intervenir au cours de l’année. Le séminaire se veut ouvert, vous y êtes donc cordialement invités que vous soyez inscrits ou non dans l’atelier et que vous soyez ou non membre du Ladyss. Le séminaire aura lieu dans le bâtiment Olympe de Gouges, salle 864 à l’Université Paris Diderot (13e arrondissement).

2e séance de l’atelier 1 Jeudi 23 mai 2019 de 13h à 15h
Le thème sera sur la question des plateformes numériques et de leur appropriation par le mouvement coopératif. Sera accueilli une discussion autour des travaux de Mélanie Dulong de Rosnay, docteure en droit, chargée de recherche au CNRS au sein de l’institut des sciences de la communication (ISCC), spécialiste des plateformes collaboratives numériques et Thomas Lamarche (PR, Université Paris Diderot/LADYSS) et Stéphane Veyer (La Manufacture Coopérative) qui travaillent ensemble sur les plateformes coopératives.
Les titres des présentations à venir sont les suivants :
- Melanie Dulong de Rosnay "Modèles de plateformes de production par les pairs"
- Thomas Lamarche et Stéphane Veyer "le coopérativisme de plateforme"
Lieu : Bâtiment Olympe de Gouges à l’université Paris-Diderot (salle à préciser)

3e séance de l’atelier 1 Jeudi 17 octobre 2019 de 14h à 16h.
Thomas Lamarche proposera une intervention sur : Les coopératives comme espaces méso critique.
Résumé :
L’objectif de la proposition est d’analyser le monde coopératif à partir d’une approche mésoéconomique. Nous montrerons d’abord l’intérêt des approches méso pour saisir la variété des espaces de régulations qui se développent selon des processus de différenciation qui sont peu visibles à partir des analyses macroéconomiques. Puis nous présenterons les quatre canaux par lesquels procède la formation de ces espaces méso : Concurrence, Produits, Travail, Futurité, et mettrons en évidence que des acteurs et des actrices de terrain peuvent, par leurs actions, avoir un rôle structurant sur les régulations méso. Cela nous permet de rendre compte de l’autonomie relative des organisations de l’économie sociale dans les régulations d’ensemble du capitalisme ; c’est une dynamique critique qui anime ces organisations et fournit un fil conducteur de l’histoire des coopératives. Nous utilisons cette grille présentée pour rendre compte de deux espaces méso critique : les coopératives de travail au 19è siècle et les Sociétés coopératives d’intérêt collectif et les Coopératives d’activités et d’emploi dans la période contemporaine.
Lieu : Salle 864 Bâtiment Olympes de Gouges Université de Paris

4e séance de l’atelier 1 Vendredi 15 novembre de 14h à 17h (en association avec l’atelier 3 sur l’agriculture).
Renaud Metereau viendra présentera son article : Le Mouvement coopératif paysan au Nicaragua en tension : stratégie d’adaptation ou contre-mouvement ?
(Titre original (en révision pour Third World Quartely) : Nicaraguan peasant cooperativism in tension : adaptive strategy or counter-movement ?
Résumé :
L’organisation en coopérative des paysans et paysannes au Nicaragua s’inscrit dans la continuité d’un mouvement socio-politique initié au début du XXe siècle. La consolidation de ce mouvement coopératif au cours des trois dernières décennies interroge sur les motivations et les stratégies des paysans et paysannes qui y sont engagés. A partir des résultats d’une recherche qualitative de terrain menée dans trois territoires ruraux du Nicaragua, cette recherche conduit à la construction d’un panorama des motivations à l’organisation en coopérative. Deux axes structurants se dégagent : des motivations orientées vers une amélioration des conditions d’intégration dans les chaînes de valeur agro-alimentaires mondialisées ; des motivations orientées vers une plus grande autonomie des communautés vis-à-vis du processus de mondialisation néolibérale. Le mouvement coopératif met ainsi en tension des motivations parfois contradictoires que cet article appréhende au prisme de l’articulation entre approches réformiste et communautaire de la nouvelle ruralité. Dans cette perspective, les paysans et paysannes organisés en coopérative incarnent l’existence d’une relation dialectique entre adaptation et résistance au tournant néolibéral dans les zones rurales du Nicaragua. Ils questionnent ainsi les politiques d’accompagnement des processus de développement localisés au sein de ces territoires.
Mots clés : Mouvement Coopératif paysan ; Nicaragua ; Nouvelle ruralité communautaire ; Recherche qualitative
Lieu : Université de Paris




français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss
PNG - 23.4 ko



Livret des doctorants
PNG - 18 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 5.8 ko