Accueil > Recherche > Axes de Recherche > Archives > Séminaires du Ladyss Paris 7

Séminaire du Ladyss Paris 7 (2011-2012) : « Développement durable et transformations des capitalismes contemporains : du local au global »

Lieu :
Université Paris-Diderot, UFR GHSS, Les Olympiades, Immeuble Montréal, 105 rue de Tolbiac, 75013 Paris
Pour s’y rendre, cliquer ici


Thème

Le thème de recherche transversal que propose le site Paris 7 du Ladyss repose sur la lecture des transformations des capitalismes contemporains en Europe à la lumière du développement durable (DD). Érigé par certains au rang de nouveau paradigme socioéconomique, alternative au paradigme libéral, le DD cristallise une partie des inquiétudes des acteurs sociaux devant les nombreux défis politiques, sociaux et économiques qu’affrontent les pays développés (crise de la démocratie représentative, difficultés du dialogue social traditionnel, hausse des inégalités sociales, externalités négatives provoquées par l’activité économique humaine). Ce référentiel analytique invite à repenser les interdépendances entre domaines (économique, social, écologique), échelles temporelles (court/long terme) et espaces institués (du local au global).

Le développement durable remet en cause les différentes formes du capitalisme contemporain, notamment en Europe. À l’Ouest comme à l’Est, il bouleverse les logiques postfordiste et postsocialiste. Il participe de l’émergence d’un nouveau régime non encore stabilisé dont les compromis sociaux sont en devenir. On s’intéresse ici au régime de développement – qui désigne le couple composé du mode de régulation et du régime d’accumulation qu’il pilote – dans une perspective institutionnaliste dont le principal apport est de fournir une lecture historique et territorialisée des coordinations socio-économiques.
C’est le cas notamment des travaux d’économie politique comparée articulés autour de l’idée de la variété des capitalismes, reflétant la diversité des configurations institutionnelles sous-jacentes
au couple régulation-accumulation.

Tant à l’Est qu’à l’Ouest de l’Europe, la recomposition des normes de production et des normes de consommation, ainsi que leur articulation est un point-clé. Alors que le caractère industriel est encore saillant dans de nombreux pays de l’UE, notamment dans ceux qui ont connu une première grande transformation du socialisme au capitalisme, dans d’autres le caractère serviciel est devenu patent, même si les compromis sociaux et les dispositifs institutionnels hérités du fordisme pour certains, mis en oeuvre sous l’influence de la financiarisation pour d’autres, peinent à faire face à la dimension servicielle et immatérielle de la production.

Nous proposons d’analyser les transformations en cours en articulant les dynamiques micro, méso et macroéconomique dans le contexte du DD. Dans cette perspective, les apports de l’économie de la fonctionnalité ou de l’économie des effets utiles apparaissent fondamentaux. Ces derniers permettent de comprendre l’enjeu d’une production qui ne focalise pas tant sur des biens, ni même des services, mais sur la façon dont des sociétés prennent en charge des fonctions sociales plus globales (la mobilité, l’alimentation, l’habitat, l’énergie…) et renouvèlent la prise en compte des externalités. Plus profondément, c’est l’ensemble des conditions de création de la valeur qui est réinterrogé. Il s’agit alors de s’intéresser à la recomposition des modèles entrepreneuriaux, des secteurs et des territoires mais aussi aux
modalités de passage à une logique macroéconomique. En retour, les forces de la mondialisation et de l’intégration européenne rejaillissent sur les dynamiques infranationales. Ces interactions contribuent à redessiner la carte des capitalismes contemporains et complexifient l’évaluation de la « performance » des économies et des territoires.

Nous proposons de planifier un séminaire 2011-2012, dont certaines séances seront communes à celles de l’axe 3 du GIS CIST (Collège international des sciences du territoire, Axe « Conflits et compromis de la globalisation territorialisée »), certaines communes à l’axe 3 du Ladyss (« L’environnement, vers un nouveau paradigme ? »), et certaines autonomes (présentation des travaux des uns et des autres, avancement des doctorants et des habilitations en cours, notamment).

Les séances auront lieu le jeudi après-midi, une fois par mois environ.

Contact :
Thomas Lamarche
Tél : + 33 (0)1 57 27 72 98
Mél : thomas.lamarche@univ-paris-diderot.fr

Programme

Jeudi 8 septembre 2011 - 14 h à 17 h
Services écosystémiques et monétisation. Point de vue d’une géographe
Marianne Cohen, géographe, Université Paris-Diderot, Ladyss
Lieu : Université Paris-Diderot, UFR GHSS, Les Olympiades, Immeuble Montréal, 105 rue de Tolbiac, Paris 13e, salle 18 (rdc)

Jeudi 20 octobre 2011 - 14 h à 17 h
Une comparaison de l’émergence des problématiques du développement durable à l’Ouest et à l’Est de l’Europe
Petia Koleva, économiste, Université Paris-Diderot, Ladyss
Lieu : Université Paris-Diderot, UFR GHSS, Les Olympiades, Immeuble Montréal, 105 rue de Tolbiac, Paris 13e, salle 06

23-24-25 novembre 2011
Séance couplée au colloque du CIST, avec plusieurs interventions sur le Rôle des régulations territoriales infranationales.

Jeudi 19 janvier 2012 - 14 h à 17 h
Séance commune au séminaire de l’axe 3 du Ladyss : « Environnement : vers un nouveau paradigme ? »
Filière agricole et valeur paysagère & écologique : huile et vigne
Stéphane Angles, géographe, Université Paris-Diderot, UMR Ladyss
Lieu : Université Paris-Diderot, UFR GHSS, Les Olympiades, Immeuble Montréal, 105 rue de Tolbiac, Paris 13e, salle 18

Jeudi 16 février 2012
Les trames vertes : vers un nouveau paradigme ?
Laure Cormier et Étienne Grésillon, géographes, Université Paris-Diderot, Ladyss

Jeudi 15 mars 2012 - 14 h à 16 h
Interconnexions entre acteurs publics et privés dans le cadre d’un Schéma de Développement Régional (Picardie)
Yorgos Rizopoulos, économiste Université Paris-Diderot, UMR Ladyss, et Gildas Bondi, économiste CRIISEA
Lieu : Université Paris-Diderot, UFR GHSS, Les Olympiades, Immeuble Montréal, 105 rue de Tolbiac, Paris 13e, salle 02, rez-de-chaussée
Texte de référence

Jeudi 3 mai 2012 - 14 h - 16 h
La diversité des capitalismes à l’heure du développement durable
Éric Magnin, économiste, Université Paris-Diderot, Ladyss
Lieu : Université Paris-Diderot, UFR GHSS, Les Olympiades, Immeuble Montréal, 105 rue de Tolbiac, Paris 13e, salle des thèses

30 mai 2012 - 14h - 17h - Salle des Thèses
Présentation et discussion de l’ouvrage La Souffrance au travail. Quelle responsabilité de l’entreprise ?, sous la direction de Pierre Bardelli et José Allouche, Armand Colin, collection Recherches
Avec notamment Pierre Bardelli, Olivier Blandin, Thomas Lamarche, Christian du Tertre...
Organisé par ATEMIS et l’UMR LADYSS - Paris Diderot

Jeudi 7 juin 2012 – 10 h à 17 h 30
Séance conjointe avec le séminaire de l’axe 3 du Ladyss : « Environnement : vers un nouveau paradigme ? »
Des modèles alternatifs de développement, Multifonctionnalité et émergence de ’sphères’ d’activité
Lieu : Université Paris-Diderot, UFR GHSS, Les Olympiades, Immeuble Montréal, 105 rue de Tolbiac, Paris 13e, salle des thèses
Pour consulter le programme, cliquer ici




français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss
PNG - 17.3 ko



Livret des doctorants
PNG - 19.3 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 5.8 ko