Accueil > Membres et contacts > Membres statutaires

Tamru Bezunesh

Ce contenu en | this content in - français | English

Enseignante-chercheur
Professeure des universités, Université Paris 8
Section CNU 23
HDR
Géographie

Tél  : +33 (0)6 81 63 79 78
Courriel  : bezunesh.tamru@univ-paris8.fr / Tamru.bezunesh@orange.fr
Adresse  : Université Vincennes – Saint-Denis (Paris 8)

THÈMES DE RECHERCHE DÉVELOPPÉS

- Développement, villes et territoires, vulnérabilités
- Gouvernance, environnement
- Foncier urbain et périurbanisation

CHAMPS GÉOGRAPHIQUES

- Régions : Corne de l’Afrique, Caraïbes
- Pays : Éthiopie, Djibouti, Haïti, Kenya

PRINCIPALES ACTIVITÉS DE RECHERCHE

- Déc. 2014 - 2017 : Coordinatrice du programme européen « Port-au-Prince : entre vulnérabilités et croissances urbaines, constructions d’une métropole caribéenne ». Subvention FED - Union Européenne - République d’Haïti. Programme mené par : Ladyss-Paris8, LADMA-ENS-UEH, CRAPU-LAQUE-Université de Quisqueya, CODEV-CEAT-École fédérale polytechnique de Lausanne

  • L’étude vise la compréhension du développement urbain de la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince (ZMPAP) selon une approche transversale considérant sa croissance urbaine tant du point de vue d’un processus normal que par la prise en compte de l’influence du séisme de 2010, et des opérations urbaines d’urgence en découlant. L’objectif principal est la mise au jour des mécanismes principaux de cette croissance : en périphérie, dans le tissu dense comme dans les espaces protégés/fragiles. Il s’agira par ce biais de donner des éléments concrets pour une aide à la décision durable aux autorités, aux acteurs locaux et internationaux engagés dans l’aménagement de la ZMPAP.

- De 2013-2018 : Co- coordinatrice du programme franco-brésilien « Capital financier, appropriation foncière et production agricole moderne » CAPES-COFECUB

  • Durant les périodes de forte expansion de l’économie capitaliste financiarisée, comme dans l’actuelle période de la globalisation, le capital excédentaire a besoin de se placer dans de nouvelles formes d’accumulation, notamment par le biais de l’appropriation de ressources naturelles comme l’eau, la terre ou les minerais. Dans ce contexte, l’objectif principal de cette recherche est d’analyser la façon dont l’utilisation du territoire, en Amérique Latine et en Afrique subsaharienne, par les grands groupes, via l’appropriation de terres, et la production agricole moderne, constituent des formes renouvelées d’accumulation.

- 2005-2008 : Coordinatrice du programme « Les mutations urbaines en Éthiopie » - IRD-UR-029 Ethiopian Civil Service College

  • Il s’agissait de la seconde phase du projet centré sur la capitale éthiopienne (Cf. infra). Il vise la compréhension du taux faible de l’urbanisation éthiopienne. Ce pays, majoritairement rural, se caractérise par des campagnes avec un habitat dispersé mais constituant selon les échelles d’observation un véritable continuum ; définir le réseau urbain éthiopien revenait à considérer un mode particulier d’urbanisation. Le programme s’était alors proposé d’éclairer ce mode, selon une approche, classique, mobilisant l’analyse des statistiques et des politiques urbaines et selon une méthode privilégiant l’utilisation d’images satellitaires, pour cerner les différentes formes urbaines. L’ensemble a concouru à la compréhension de l’évolution du système urbain éthiopien analysé dans un ouvrage paru en 2013.

- 2001-2005 : Coordinatrice du programme « Une approche environnementale des dynamiques urbaines à Addis-Abeba ». IRD-UR-029 Ethiopian Civil Service College

  • Le programme visait la compréhension du lien entre deux dynamiques contradictoires et en interaction (les risques et les patrimoines) dans la construction de l’environnement urbain d’Addis-Abeba conçu comme un construit social dynamique. Les trois axes scientifiques principaux de l’UR029 « Environnement urbain » : la transformation urbaine, le risque urbain et le patrimoine urbain, ont été, grâce à ce programme, développés et confrontés sur le site d’Addis-Abeba. Je m’étais plus particulièrement investie dans les travaux sur les risques liés à l’eau, par l’étude de l’évolution des politiques publiques et des représentations sociales sur une période de près d’un demi-siècle.

RESPONSABILITÉS SCIENTIFIQUES ET ADMINISTRATIVES

Responsabilités administratives
- Vice-présidente en charge des Relations internationales de l’Université Paris 8.
- Co-directrice du Ladyss à Paris 8.
- Directrice du master de géographie de Paris 8.
- Directrice du master délocalisé de géographie de Paris 8 à l’École normale supérieure de Port-au-Prince.

Animation scientifique
- Déc. 2014 - 2017 : Coordinatrice du programme européen « Port-au-Prince : entre vulnérabilités et croissances urbaines, constructions d’une métropole caribéenne ».
- 2013-2018 : Co-coordinatrice du programme franco-brésilien « Capital financier, appropriation foncière et production agricole moderne » CAPES-COFECUB.
- 2005-2008 : Coordinatrice du programme « Les mutations urbaines en Ethiopie » - IRD-UR-029 Ethiopian Civil Service College
- 2011-2005 : Coordinatrice du programme« Une approche environnementale des dynamiques urbaines à Addis-Abeba ». IRD-UR-029 Ethiopian Civil Service College »

DIRECTION DE THÈSES

Thèses en cours
- Olivier Djems, soutenance prévue 2018. ONG et émergence des nouveaux espaces de vulnérabilité à Port-au-Prince. Codirection Mark Schuller (Université d’Illinois), Université Paris 8, financement de la FoKAL.
- Tercio Joachim David D’Ambaguine, en cours. Représentations du risque d’inondation dans la vallée du Limpopo Mozambicain : retour d’expériences. Université Paris 8, bourse du gouvernement français.
- Vosh Dathus, en cours. Les enjeux fonciers dans un contexte post-catastrophe : la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince, Université Paris 8, financement du PRCU et bourse du gouvernement français.
- Antoine Rivière, en cours, Les gagnants de la gouvernance urbaine contemporaine en périphéries de Port-au-Prince : vers une recomposition des politiques publiques ?. Codirection avec F. Douzet, Université Paris 8, bourse doctorale.
- Alexandre Lauret, en cours. Contrebandes et trafics illicites dans le golfe de Tadjourah (Djibouti) : L’intégration dans la Corne de l’Afrique d’une région en marge. Codirection avec T. Diahou (IRD), Université Paris 8, bourse doctorale.
- Sony Laurole, en cours. Aménagement du territoire et conflits d’usage dans la commune de Port-au-Prince. Université Paris 8, financement demandé auprès du collège doctoral de Haïti.

Thèses soutenues
- Jean-Odile Étienne, 2018. Des stratégies socio-spatiales de réduction des vulnérabilités dans la reconstruction post-catastrophe de Port-au-Prince, Thèse de doctorat de géographie, Université Paris 8.
- Souleymane Diabagate, 2017. Le profil environnemental de la ville de Bouaké. Thèse de doctorat en géographie, Université Paris 8.
- Coumba Sisse, 2016. Vivre à l’ombre d’un barrage, aménagements locaux et impacts environnementaux dans le Haut Bassin du Fleuve Sénégal. Thèse de doctorat en géographie, Université Paris 8.
- Yigalem Mahitem, 2008. The Growth and Management of Addis-Ababa, Visible and invisible Actors in Urban Management and Emerging Trends of Informalization : A Case Study from Kolfe-Keranio Sub-City, Addis-Ababa, Ethiopia. PhD thesis submitted to the department of Geography, Faculty of Social Sciences and Technology Management, Norwegian University of Science and Technology (NTNU), Trondheim, Norvège, 22 mai (sous la direction d’Axel Baudoin, rapporteur B. Tamru).
- Meskerem Shawul, 2008. La Prise en compte de l’existant dans les plans de développement locaux à Addis-Abeba. Thèse de doctorat en géographie, Université Paris 1, 13 février (sous la direction d’Emile Lebris, IRD ; co-encadrement et rapporteur B. Tamru).

Garante de HDR

- Olivier Archambeau, 2014. Images, vecteurs et réseaux. Une géographie vécue, HDR, Université Paris 8.
- Amina Said Chire, en cours. Les vulnérabilités dans les développements : territorialités et intégrations des populations précaires à Djibouti. Université de Djibouti et Université Paris 8.
- Georges Eddy Lucien, en cours. Les territoires en déclin : lectures croisées entre Little Haïti, Miami ; le Nord-est d’Haïti et le centre historique de Port-au-Prince. Université d’État d’Haïti et Université Paris 8.

ACTIVITÉS D’ENSEIGNEMENT

Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, département de géographie et Université Lyon 2
- Les mobilités en Afrique (cours d’agrégation)
- Géographie régionale hors Europe : l’Afrique (cours de L2)
- Cours de géomatique (SIG, cartographie, statistiques et analyses spatiales)
- Environnement urbain (cours de L3)
- Géographie des développements (cours de L3)
- Risques agro-climatiques et sanitaires en Éthiopie (cours de M1)
- Structures de l’espace, risques, vulnérabilités (séminaire de Master 2 pro et recherche)
- L’eau : ressource, risque et développement des territoires (cours de M2 pro et recherche)

PUBLICATIONS

- Tamru B., Said-Chiré A. (Eds), à paraître. Dossier thématique « Citadinité dans les villes de la Corne de l’Afrique », Annales d’Éthiopie, 32.
- Tamru B., Piard B. (Eds), 2017. Atlas : Port-au-Prince entre vulnérabilités et croissances urbaines, CNIGS-PRCU, 90 p.
- Tamru B., Emmanuel E., Yapi-Diahou A., Bras A., Étienne J.-F. (Eds), 2017. Pré-actes du colloque international « Quel développement urbain pour la Ville post-crise ? » , PRCU, 25-27 avril 2017, Port-au-Prince, Éditions pédagogiques nouvelles, 166 p.
- Saïd Chiré A., Tamru B., 2016. Les migrantes de retour dans la Corne de l’Afrique, EchoGéo, 37, http://echogeo.revues.org/14708.
- Tamru B., 2014. Politiques régionales ou aménagement du territoire en Éthiopie : vers quelle équité territoriales ?, in Territoires d’Afrique, UCAD–GRED, 6, 9-17.
- Tamru B., 2013. Villes et territoires en Éthiopie, Paris, L’Harmattan.
- Tamru B., 2013. Le rôle du port de Djibouti dans la construction urbaine et contemporaine du territoire éthiopien : vers un arc économique et maritime dans la Corne de l’Afrique, in Saïd Chiré A. (Ed.), Djibouti contemporain, Paris, Karthala, 159-175.
- Tamru B., 2012. De nouvelles vulnérabilités foncières en périphéries des villes : le cas d’Addis-Abeba, Historien Géographe, 419, 181-186.
- Tamru B., 2011. Ethiopian rural facilities and services, in Atlas 2011, UNFPA, Ethiopian Central Statistical Agency (CSA).
- Tamru B., 2010. Population and Housint Census, in Atlas of Ethiopia 2007, CSA, EDRI, IFPRI, Addis-Ababa, 53 p.
- Tamru B., 2010. Les risques agro-climatiques et sanitaires en Éthiopie : échelles des territoires du risque, in Coanus T., Comby J., Duchêne F., Martinais E. (Eds), Risques et territoires, Paris, Lavoisier, 329-340.
- Tamru B., 2009. La vulnérabilité foncière à Addis-Abeba, in Gras, P. (Ed.), Voyage en Afrique urbaine, Paris, l’Harmattan, 87-106.
- Tamru B., 2008. S. Pausewang, The Growth and Management of Addis Ababa. Visible and Invisible Actors in Urban Management and Emerging Trends of Informalization : A Case Study from Kolfe-keranio Sub-City, Addis Ababa, Ethiopia, Thesis review, Norsk Geografisk Tidsskrift - Norwegian Journal of Geography, 62, 4, 306.
- Tamru B., Raison J.-P., 2007. L’espace géographique éthiopien, in Prunier, G. (Ed.), L’Éthiopie contemporaine, Paris, Karthala, 9-35.
- Tamru B., 2007. Les villes dans l’espace éthiopien, in Prunier, G. (Ed.), L’Éthiopie contemporaine, Paris, Karthala, 309-328.
- Tamru B., 2006. Les choix politiques révélateurs des vulnérabilités urbaines face au logement à Addis-Abeba (Éthiopie), Mosella, 31, 1 – 4.
- Couret D., Ouallet A., Tamru B., 2006. L’introuvable ville durable, in Guermond Y., Mathieu N. (Eds), La ville durable, du politique au scientifique, Versailles, Quae, 47-56.
- Tamru B., 2005. Le rôle du vote urbain dans les élections éthiopiennes de 2005, Afrique contemporaine, 216, 183-202.
- Tamru B., 2005. Enclaves urbaines et stratégies territoriales en Éthiopie contemporaine, Espaces Populations Sociétés, 1, 71-82.
- Couret D., Ouallet A., Tamru B., 2005. Habiter les vieux quartiers d’Addis-Abeba : un patrimoine en risque ? Éléments pour la compréhension des enjeux et des acteurs, in Gravari-Barbas M. (Ed.), Habiter le patrimoine, enjeux, approches, vécu, Rennes, PUR, 297-314.
- Tamru B., Couret D., 2004. Addis-Abeba au risque de la modernisation, Annales de la Recherche Urbaine, 97, 141-149.
- Couret D., Tamru B., 2003. Addis-Abeba 2003 au risque de l’agglomération, de l’encadrement territorial urbain à l’enjeu politique national, in David G. (Ed.), Espaces tropicaux et risques du local au global, Presses Universitaires d’Orléans, 217-229.
- Tamru B., Couret D., 2002. Addis-Abeba 2001 : des images, des jeunes et des jardins, Autrepart, 24, 89-105.
- Tamru B., 2002. L’émergence du risque d’inondation à Addis-Abeba : pertinence d’une étude des dynamiques urbaines comme révélatrices d’un processus de vulnérabilisation, Annales de géographie, 627-628, 614-636.
- Tamru B., 2000. La Moyenne Vallée de l’Euphrate en Syrie : dynamique et potentiel de peuplement, L’Espace géographique, 3, 263-271.




français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss
PNG - 23.4 ko



Livret des doctorants
PNG - 18 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 5.8 ko